Le Sénégal : mise en application des réformes prévues dans la loi des finances 2020 pour la promotion des PME/PMI

Articles populaires

Tout savoir sur la TVA au Sénégal

L a taxe sur la valeur ajoutée communément appelée TVA est l'une des principales recettes du budget du Sénégal introduit depuis 1980. La presque totalité...

Qu’est-ce que la Contribution Globale Unique (CGU)

La Contribution globale unique ou CGU est une forme d'imposition sur le bénéfice apparue au Sénégal en 2004 qui vient s'ajouter au deux formes...

Combien vous coûte un salarié au Sénégal?

Alors que votre entreprise se développe, vous éprouvez le besoin de recruter votre premier salarié. Alors il faut savoir que le salariat est un...

Quelle forme juridique choisir pour son entreprise ?

Vous avez décidé de lancer votre entreprise, de donner vie à votre projet et lui assurer une existence juridique. A ce stade, il devient...

Une note de service de la signée par le Directeur Générale des Impôts et des Domaine Monsieur Bassirou Samba Niasse et publiée le 24/02/2020 précise le mode d’application des nouvelles dispositions de la loi des finances 2020 notamment celles destinées au PMI/PMI et relatives à l’Impôt Minimum Forfaire (IMF) et à la Contribution forfaitaire à la Charge des employeurs plus communément appelée la CFCE.

Monsieur Niasse soulève dans les premières phrase de la note de service, les motivations de la mise en circulation dune telle note: “les difficultés rencontrée par certains services [fiscaux  ndlr] à déterminer l’entrée en vigueur des nouvelles mesures fiscales”. Pour rappel, la loi n°2019-17 du 20 décembre 2019 portant loi des finances pour l’année 2020 prévoyait:

  • L’exonération du paiement de l’Impôt Minimum Forfaitaire (IMF) payable par les sociétés en déficit et de la contribution Forfaitaire à la charge de l’employeur (la CFCE) pour une période de 3 ans à partir de la date de création de l’entreprise
  • la Suppression du plancher de 500.000 FCFA dans pour le règlement de l’IMF.
  • La simplication de la déterminantion de la contribution globale unique (CGU) pour les assujettis. Le barème de détermination progressive est supprimé au profit d’un barème fixe de 5% pour les entreprises de prestation de services et de 2% pour les commerçant et les producteurs.
Lire aussi  Comment lever des fonds durant la pandémie du Covid-19

Ainsi la note de service nous apprend que :

  • Les entreprises créées avant le 01/01/2020 bénéficient de l’exonération accordée en matière de l’IMF (article 39.5 du CGI) et de la cotisation au titre de la CFCE (article 263.4 du CGI) pour une durée de 3 ans à compter de leur date de création.
  • La suppression du minimum de perception de 500.000 FCFA au titre de l’Impot minimim forfaitaire est immédiatement applicable aux exercices clos le 31/12/2019.

Il existe actuellement une confusion par rapport au contexte de la note de service. elle ne précise pas les contours de la startup act mais seulement l’applicabilité de la réforme fiscale prévues dans la LFI 2020 et qui concerne l’ensemble des PME/PMI.

Les dispositions de la startup act reste pour le moment toujours floues, même si le projet de loi apporte des éclairage sur ce qui faudra comprendre par startup (aux yeux de la la startup act), il reste à néanmoins à définir le fonctionnement du mécanisme d’accompagnement de ces startups notamment sur la labellisation, l’octroie de garanties et de financement et pour l’accès à la commande publique pour ne citer que ceux-là.

Lire aussi  Don't skip my project : comment avec youtube la Société Générale finance des start-up africaines

- Advertisement -

Plus d'articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Articles récents

Le Covid-19 fait chuter l’économie sénégalaise

Les prévisions pour l’année 2020 sont mauvaises. A cause de la COVID-19, le Sénégal se prépare à affronter une récession de son économie à...

Eh non, tout le monde n’est pas fait pour l’entrepreneuriat

"En ce qui me concerne, je réfléchirais dorénavant 2 fois avant de me présenter en tant qu'entrepreneur". Voila comment Mouhameth Bathiery, fondateur de Sen'Drive...

JIWALL, une plateforme pour démocratiser l’accès au logement au Sénégal

permettre aux porteurs de projets immobiliers de réaliser des économies jusqu’à hauteur de 40% sur leur coût d'acquisitions tel est l'objectif de Jiwall (planter...

Mieux faire des affaires sur les marchés émergents Africains

Lorsque j’ai mis les pieds pour la première fois aux Pays-Bas, je savais que j’allais être exposé à une culture et à une manière...
X