Volkeno ou la révolution de la formation dans le domaine du numérique

0
1876
Abdoul Khadre Diallo devant Emmanuel Macron, Président de la France et Paul Kagame, Président du Rwanda
Abdoul Khadre Diallo devant Emmanuel Macron, Président de la France et Paul Kagamé, Président du Rwanda lors de la VivaTech 2018 à Paris.

Le 26 Janvier 2019, Volkeno réunit dans une amphithéâtre de l’université Cheikh Anta DIOP de DAKAR, près d’un millier de demandeurs de stages alors que l’annonce en prévoyait seulement 100. Comme un orchestre, l’entreprise dirigée par le jeune Abdoul Khadre Diallo, age de 28 ans, prévoit d’en recruter une vingtaines dans les principales villes du Sénégal :Tambacounda, Matam, Bambey.

A la recherche d’un modèle économique

Créée en Août 2015, Volkeno (qui veut dire volcan en swahili) a trouve sont modèle économique dans la formation aux métiers du numérique et dans le placement de stagiaires dans des entreprises locales. Depuis sa création, elle a formé près de 200 personnes, placé 80 en stage et 20 personnes ont pu trouver un emploi grâce à ce programme.

L’aventure commence lorsque, 6 ans plus tôt, Abdoul Khadre Diallo conçoit Teere ; une encyclopédie digitale gratuite qui fournit un ensemble d’enseignements sur l’Afrique, son histoire ses langues et ses différentes cultures. A la suite de cette réussite, il organise en 2015 avec des partenaires, un atelier de développement d’applications Android (Jéema Coder) et parvient à lever sur ulule, une plateforme de crowdfunding, 1.624 dollar US soit près d’un million de FCFA sur un objectif de 800.000 FCFA en Juillet 2015 pour organiser la deuxième édition, cette fois ci sous la forme d’un hackaton. Les requêtes des entrepreneurs désireux de mettre sur le marché des applications mobiles et web se faisant de plus en plus persistantes, Abdoul Khadre et 3 amis décident de créer alors Volkeno, une SARL avec un capital d’un million de FCFA.

Lire aussi  Comment lever des fonds durant la pandémie du Covid-19

A ces début, Volkeno avait pour ambition d’aider les entrepreneurs à développer leur projet numérique si celui-ci présentait un certain potentiel économique. En contrepartie il détiendrait des parts dudit projet. Au fil du temps, Volkeno revoit son modèle. Comme le dit Abdoul Khadre DIALLO, le problème de l’Afrique et particulièrement au Sénégal, c’est le niveau élevé du chômage des jeunes et l’absence où la rareté des compétences qualifiées. Il réoriente ainsi la stratégie de l’entreprise sur la formation de stagiaires et leur placement dans des entreprises où les profils techniques était très demandés. Il lance ainsi un programme de formation diplômante, dénommé Bakeli.

Puis volkeno lance Andu

Volkeno se perfectionne, le modèle intéresse du monde surtout les jeunes qui cherchent a tirer profit des opportunités qu’offre le numérique. D’une part les coach qui interviennent et partage leurs connaissances avec les apprenants et de l’autre, les apprenants eux-mêmes.

Andu la plateforme d'apprentissage qui ne nécessite pas internet
Andu la plateforme d’apprentissage développée par Volkeno qui ne nécessite pas de connexion internet

Cependant, tout le monde n’a pas accès a internet, d’autres le déplacement jusqu’aux locaux de l’entreprise est juste est impossible. Alors Volkeno, a la somptueuse idée de développer une plateforme a partir de laquelle tout le monde pourrait apprendre les modules qui l’intéresse. D’abord disponible à l’achat qu prix de 36.000 FCFA, sous forme d’une clé USB, la plateforme est librement téléchargeable sur leur site par contre, pour l’utiliser l’apprenant doit acheter les modules via orange money.

la plateforme ANDU permet d’apprendre et de s’exercer à travers des Quizz et des exercices. Elle offre également la possibilité de postuler à des emplois ou stages posté sur la plateforme et mis à jour quotidiennement. Tout un esprit cristallisé dans un logiciel. D’ailleurs, elle lui a permit de remporter les prix de l’innovation numérique, d’un montant de 3.000.000 FCFA, du egovlab challenge initié par l’agence de l’informatique de l’Etat du Sénégal (ADIE).

Lire aussi  Mieux faire des affaires sur les marchés émergents Africains

L’entreprise envisage de déployer son produit en Côte d’Ivoire, au Niger, en Guinée et au Cameroun.